30-01-2020

Action Tank du Paris de l'eau zéro déchet plastique : 3 questions à Diane Beaumenay - Joannet, de Surfrider Foundation Europe

Neuf mois après avoir initié le mouvement du Paris de l'eau zéro déchet plastique, appel à la mobilisation pour lutter contre la pollution des plastiques à usage unique et pour favoriser la consommation d'eau du robinet, ainsi qu'un Action Tank, lieu d'intelligence collective rassemblant de nombreux acteurs, Eau de Paris et ses partenaires, Surfrider Foundation Europe et Gobi, vont rendre publiques leurs premières expérimentations. L'occasion de poser quelques questions à Diane Beaumenay - Joannet, chargée de mission pour Surfrider Europe, qui nous en dit plus sur l’importance du zéro déchet plastique.

 

Pourquoi avoir choisi d’être partenaire d’Eau de Paris dans cette action ?
Surfrider Foundation Europe mène depuis 3 ans une campagne de lutte contre la pollution liée aux bouteilles en plastique. À ce titre, nous souhaitons sensibiliser les citoyens à la nécessité de réduire leur consommation de bouteilles en plastique au profit d'une alternative simple, accessible et sans plastique : l'eau du robinet. Et en tant qu’entreprise publique de l’eau engagée, Eau de Paris est un acteur clé de cette transition vers le sans-plastique.

Qu’attendez-vous d’une telle action ?
Que les citoyen·ne·s deviennent des consommateurs·trices responsables pour préserver des ressources naturelles telle que l'eau. Qu'ils soient acteurs·trices du changement et passent d'une société du tout plastique à une société du réutilisable. Cela implique également que les acteurs publics et privés s'engagent pour leur apporter les moyens de changer : avoir accès à une eau potable de qualité partout, et sans plastique.

Quels sont pour vous les principaux leviers pour inciter les usagers à boire l’eau du robinet ?
D’abord, la prise de conscience ! Comprendre l'impact de notre consommation, de nos modes de production et de notre vie quotidienne sur l'océan, la pollution que cela entraîne et ses conséquences sur les écosystèmes terrestres et marins. Ensuite, l’importance de nos petits gestes quotidiens pour faire changer les choses comme préférer l'eau du robinet à l'eau en bouteille ou un gobelet plastique. Ensemble, nous pouvons agir positivement pour notre planète.

Haut de page