04-05-2020

Distribution : « Nos équipes sont prêtes à intervenir à tout moment, en toute sécurité »

Approvisionner Paris en eau potable est essentiel. L’entretien des installations d’Eau de Paris doit donc se poursuivre pendant la crise sanitaire. Pierre Morel, responsable de l’agence Installations de la Direction de la Distribution, et Cédric Denis, responsable de l’Agence sud, détaillent les mesures prises pour réorganiser les missions des agents.

       

Comment Eau de Paris assure-t-elle la distribution de l’eau potable malgré le confinement ?

Pierre Morel : Eau de Paris a activé son plan de continuité d’activité. Il s’appuie sur cinq équipes d’astreinte prêtes à intervenir à tout moment, de jour comme de nuit, sur nos installations, comme les stations de relevage, les réservoirs, les postes de traitement. Les permanences de jours sont calquées sur les horaires de travail. Au total, 22 agents sont prioritairement mobilisés pour intervenir sur les installations de l’agence installations de la DD.

Y a-t-il un risque de contamination pour l’usager.ère après l’intervention d’agents sur place ?

Cédric Denis : Pour limiter le risque de contagion, la grande majorité des agents d’Eau de Paris ont été confinés chez eux. Nos équipes sur le terrain suivent scrupuleusement les consignes du Ministère de la Santé, en respectant la distance de sécurité et en s’équipant de protections individuelles homologuées. Le masque qu’elles utilisent est celui qui est habituellement utilisé pour les descentes en égout, et qui est encore plus efficace que les masques recommandés.

Y a-t-il un risque de pénurie ou du moins de restriction de la consommation d’eau ?

Pierre Morel : Aucun. L’alimentation en eau de la capitale est garantie grâce à un système d’approvisionnement résilient et éprouvé. La fiabilité de nos installations est tout d’abord assurée par l’exploitation et la maintenance quotidienne de nos équipements. Par ailleurs, en cas de défaillance, la continuité de fonctionnement est garantie par divers systèmes de secours. Si on ajoute à ces éléments les capacités nominales de production et de stockage de nos usines et de nos réservoirs (1,1 million m3 d’eau pour les réservoirs, l’équivalent de deux jours de consommation d’eau des Parisien·ne·s), pas d’inquiétude à avoir sur l’approvisionnement en eau de la capitale !

 

Haut de page