27-02-2017

Eau de Paris et la CPCU inaugurent la centrale géothermique de l’éco-quartier Clichy-Batignolles

Jeudi 23 février 2017, Eau de Paris et la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU) recevaient les élus du territoire, les partenaires et les journalistes pour l’inauguration officielle de la centrale de production de chaleur géothermique du nouvel éco-quartier Clichy-Batignolles. L’occasion pour Célia Blauel, Présidente d’Eau de Paris de rappeler la force de l’engagement de l’entreprise publique en faveur de la transition énergétique du territoire.

Depuis le 16 décembre 2016, la centrale géothermique de l’éco-quartier Clichy-Batignolles (17e arr.) produit ses premiers Kilowatt-heures (kWh). Cette installation permettra à terme de couvrir 83 % des besoins en chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire) de l’éco-quartier qui accueillera  6 500 habitants et 260 000 m2 de bureaux.

Un levier de développement pour la métropole parisienne

Dans son discours inaugural, Célia Blauel a insisté sur l’engagement fort de l’entreprise publique en faveur d’une ville durable et résiliente, déterminée à agir en faveur de la transition énergétique.

Après la signature officielle par Eau de Paris et la CPCU d’une convention d’exploitation cadrant les modalités d’exploitation de l’installation et les dispositions relatives à la sécurité, les invités – élus locaux et régionaux, partenaires et journalistes – ont pu profiter d’une visite guidée de la centrale commentée par le Directeur général et la directrice de l’Ingénierie et du Patrimoine d’Eau de Paris et le directeur de la Stratégie de la CPCU.

Pour Benjamin Gestin, la création de cette centrale est un exemple concret de l’expertise et de la capacité d’innovation d’Eau de Paris


Sur le toit de la centrale géothermique, située au cœur du chantier de la ZAC Clichy-Batignolles,
Benjamin Gestin, Directeur général d’Eau de Paris, revient sur l’historique et les
enjeux du projet. © Nicolas Delaunay - agence creaco®

 
Les trois pompes à chaleur de la centrale géothermique, située dans le local géré par
Eau de Paris - ©Eau de Paris

Une opération « 3 en 1 » vision innovante du service public de l’eau

En 2012, la Ville de Paris a décidé de lancer un projet innovant s’appuyant sur l’expertise de son entreprise publique Eau de Paris. A partir d’un forage réalisé dans la nappe à l’Albien pour renforcer la sécurité d’alimentation en eau de la région en cas de crise, l’opération allie trois objectifs de service public : la production de chaleur à partir d’une source d’énergie renouvelable pour les besoins du quartier, la fourniture d’eau de secours et la création d’une fontaine publique.

Cette réalisation a bénéficié du soutien financier de l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), de la région Île-de-France et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie (AESN). Elle est exemplaire, à la fois des ambitions de la Ville de Paris en matière de stratégie climat et énergie et de la volonté d’Eau de Paris, dans une vision inclusive de ses missions, de contribuer à la ville durable. Ce projet, innovant, tant par sa technique que par les partenariats conclus pour sa réalisation, constitue un parfait exemple de la volonté de l’entreprise publique de valoriser les atouts de son patrimoine pour produire des énergies renouvelables au service des territoires.

Pour consultez le dossier de presse d’Eau de Paris diffusé à l’occasion de l’inauguration de la centrale géothermique, cliquez ici.

La presse s’est largement fait l’écho de cette inauguration :

Le Parisien : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/une-centrale-geothermique-pour-chauffer-un-eco-quartier-de-paris-23-02-2017-6705852.php

L’usine nouvelle : http://www.usinenouvelle.com/article/la-station-geothermique-de-clichy-batignolles-maillon-du-plan-climat-de-paris.N506424

La Voix du Nord : http://www.lavoixdunord.fr/122920/article/2017-02-23/une-centrale-geothermique-pour-chauffer-un-eco-quartier-de-paris

Le monde de l’énergie : http://www.lemondedelenergie.com/quartier-de-paris-chauffe-grace-a-geothermie/2017/02/27/

Haut de page