30-09-2020

Enquête 2020 : une satisfaction en hausse

Quel regard portent les Parisien·ne·s sur leur service d’eau potable ? La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur la consommation d’eau du robinet ? Pour le savoir, Eau de Paris a mené l’enquête auprès de 1000 Parisien·ne·s. Ses principaux enseignements. 


Photo : Eau de Paris / Alexis Paoli

Pour mieux les servir, Eau de Paris interroge chaque année les Parisien·ne·s. Cette année encore, l’étude MV2 Group réalisée en juillet 2020 auprès de 1000 habitant·e·s de la capitale témoigne d’une forte satisfaction à l’égard du service de l’eau parisien (91 %), un taux en augmentation de 3 points par rapport à 2019, et supérieur à la moyenne nationale (87 %, selon le baromètre Kantar 2019).

Une question de goût

86 % des Parisien·ne·s jugent notamment la qualité de l’eau satisfaisante ou très satisfaisante. Si la plupart (70 %) ne déclarent aucun motif d’insatisfaction, certain·e·s citent toutefois le goût, notamment celui du chlore, comme frein à la consommation d’eau du robinet. Soucieuse de lever cette crainte, Eau de Paris a mis en place un suivi annuel de la perception du goût et elle mène une stratégie de chloration ajustée. En 2019, elle a ainsi engagé un programme de recherche pour approfondir son expertise sur ce sujet. 

 

Les effets secondaires modérés du Covid

Le confinement et la pandémie ont-ils amené les Parisien·ne·s à changer leurs habitudes de consommation d’eau ? Non, pour 80 % d’entre eux. Le COVID-19 n’a pas eu d’impact sur leur confiance en la qualité de l’eau du robinet. 7 % ont au contraire consommé davantage d’eau du robinet. L’eau du robinet est-elle sûre ? D’où vient l’eau ? Comment est-elle contrôlée ? Que contient-elle ? Peut-on la boire en toute confiance ? Telles sont les principales questions que se sont posés 26 % de curieux·ses, qui ont cherché à en en savoir plus sur l’eau potable à Paris. Leur principale source d’information : eaudeparis.fr. Là encore, la crise sanitaire n’a eu que peu d’effets : ce chiffre est stable par rapport à 2019 (23 %).

 

Une entreprise publique mieux connue de ses usager·ère·s

« Selon vous, qui opère la production et la distribution de l’eau à Paris ? » A cette question, 44 % des Parisien·ne·s répondent désormais spontanément « Eau de Paris ». Un chiffre en forte augmentation par rapport à 2019 (+ 29 %). La crise sanitaire n’est peut-être pas étrangère à cette hausse. Eau de Paris a communiqué à de nombreuses reprises dans les médias et près d’un tiers de celles et ceux qui se souviennent d’une communication d’Eau de Paris évoquent le COVID comme sujet. Leurs canaux de référence ? La télévision et les réseaux sociaux.

 

Toutes et tous engagé·e·s

Toujours selon cette étude, les Parisien·ne·s se sentent concerné·e·s par la protection de la ressource et la diminution des déchets plastiques : 27 % d’entre eux déclarent faire attention à réduire leur consommation d’eau en bouteille. 8 sur 10 boivent de l’eau du robinet à la maison. A l’extérieur, 37 % se munissent d’une gourde ou se désaltèrent aux fontaines. Près de 20 000 se sont déjà engagé·e·s en signant le manifeste du Paris de l’eau zéro déchet plastique. Et les actions menées par Eau de Paris en faveur de la transition écologique ou pour rendre l’eau accessible à tous sont de mieux en mieux connues du public. Dix ans après sa création, Eau de Paris et ses usager.ère.s cheminent ensemble dans la même direction. 


Photo : Eau de Paris / Alexis Paoli

Consulter le baromètre

Haut de page