Eau de Paris publie son livre blanc "Objectif : zéro bouteille plastique"

Publié le 18.07.2022

Mis à jour le 15.09.2022

Chaque année, en France, 8,7 milliards de litres d'eau sont mis en bouteille et consommés mais seulement une bouteille en plastique sur deux est recyclée. Cette consommation à usage unique représente une source de pollution colossale alors même que l’eau du robinet, aliment le plus contrôlé, est économique, écologique et sans déchet. Eau de Paris, l’entreprise publique chargée du service d’eau de la Ville de Paris, s’engage concrètement contre cette pollution. À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, Eau de Paris dresse un bilan de son combat contre la pollution plastique, engagé depuis plus de deux ans aux côtés d’une trentaine d’acteurs publics et privés.

L’impact carbone de l’eau en bouteille est 1 000 fois plus important que l’eau du robinet pour un coût 200 à 300 fois plus cher par litre d’eau. Boire de l’eau du robinet c’est à la fois le geste le plus simple, le plus écologique et le plus économique pour lutter efficacement et durablement contre la pollution plastique.

Dan Lert

Adjoint à la Maire de Paris en charge de la transition écologique, du plan climat, de l’eau et de l’énergie et Président d’Eau de Paris

Plus de 800  000 bouteilles en plastique déjà évitées grâce à un Action Tank

Eau de Paris est convaincue qu’en changeant nos habitudes de consommation et en préservant notre qualité de vie, nous pouvons mettre un coup d’arrêt au tout-jetable et à la pollution plastique. L’entreprise publique s’engage activement depuis plus de deux ans dans la lutte contre la pollution plastique à usage unique.

La fin des bouteilles plastiques à usage unique se heurte souvent à l’absence d’alternatives (au travail, à l’école ou encore lors d’activités culturelles ou sportives). Eau de Paris a donc lancé en mai 2019 un groupe de travail composé d’une trentaine d’acteurs publics et privés, organisés autour de six comités thématiques. Leur ambition : identifier des solutions alternatives aux bouteilles d’eau et de proposer des solutions concrètes, par type d’usages et d’usagers, pour favoriser la consommation de l’eau du robinet.

Une dizaine d’expérimentations ont mobilisé les partenaires pour tester « grandeur nature » les recommandations qui pourront ensuite être pérennisées. À travers les expérimentations menées entre 2019 et 2021, malgré la crise sanitaire, ce sont déjà plus de 800 000 bouteilles en plastique qui ont pu être évitées.

Un livre blanc pour rendre compte de ces expérimentations et permettre leur essaimage 

Ce livre blanc publié est le fruit de ce travail d’intelligence collective. Les organisations de tout type peuvent en bénéficier : entreprises, collectivités, administrations, établissements scolaires et universitaires, établissements de santé... Il réunit les enseignements, les expérimentations et les conclusions des travaux menés dans le cadre des groupes de travail.

En savoir plus